Accessibilité des applications mobiles : qu’est-ce que c’est ?

Posté par Célia Grumeau le 7 avr. 2020

Accessibilité application mobile

Vous avez une application mobile ou souhaitez en développer une ? Vous vous intéressez à la rendre accessible ? Avant tout, vous voulez savoir ce que signifie une application mobile accessible ? Vous êtes au bon endroit.

Les équipes de développement de Kreactive ont de l'expérience dans le développement d'applications mobiles accessibles ayant un très haut standard d'exigence qualité et une forte complexité à gérer.

Plus d'informations au 04 26 70 03 51.

 

Accessibilité mobile : définition 

Les Apps sont généralement bien testées pour éviter les bugs pour l’usage de personnes valides mais souvent très peu pour les personnes en situation de handicap. 

La démarche d’accessibilité mobile est donc de faire en sorte que l’application fournisse un service de même qualité à tous et toutes, notamment aux personnes en situation de handicap

Il y a de réelles obligations en terme d’accessibilité aujourd’hui, afin que tout le monde puisse utiliser librement et simplement les services du numérique. De plus, si un utilisateur n’arrive pas à utiliser une fonctionnalité de votre application il sera frustré et risque de désinstaller votre application. Cela donne une mauvaise image à votre marque, ce qui n'est pas souhaitable. 

Il y a des spécificités en terme d’accessibilité que l’on soit sur le web ou mobile mais aussi sur iOS ou Android.

 

L’accessibilité sur iOS et Android 

Les smartphones sont aujourd'hui équipés d'un lecteur d’écran intégré permettant de lire chaque texte alternatif derrière les éléments des applications et des fonctionnalités du téléphone. 

 

iOS : VoiceOver

Sur les applications iOS, sur iPhone et iPad, il s'agit de la fonction VoiceOver. Vous pouvez l'activer comme indiqué ci-dessous.

VoiceOver iOS

 

Android : TalkBack

Les smartphones Android possèdent la fonction TalkBack. Pour y accéder, il vous suffira de suivre les instructions ci-dessous.

Android TalkBack

 

Les obligations légales

Le contexte légal

Depuis 2005 l’accessibilité du web public est obligatoire.

"Les services de communication publics en ligne des services de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées."

— Loi sur l’égalité des droits et des chances

Une sanction de 5000 € peut être reçue par ceux qui ne respectent pas cette obligation.

Cependant une étude menée en 2016 démontre que les sites web français sont encore très peu accessibles aux personnes en situation de handicap. 

Selon l’OMS 100 millions de personnes en Europe et 12 millions de personnes en France sont concernées par l’accessibilité numérique. 

Il n’y a pas encore de réelles règles d'accessibilités en ce qui concerne les applications mobiles en France et en Europe pour l’instant. En revanche certains signaux nous portent à croire que cela va évoluer lors des prochaines années.

Les normes d’accessibilité

La norme Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0 définit trois niveaux d’accessibilité : 

  • A : accessibilité correcte
  • AA : : accessibilité optimisée
  • AAA : accessibilité excellente

Les trois niveaux d’accessibilité tiennent compte de leur faisabilité.

 

Nouveau call-to-action

 

Comment rendre mon application accessible ? 

Les catégories de handicaps

Les principales catégories de handicaps dans l’utilisation d’une application mobile sont les handicaps visuels, auditifs, moteurs et cognitifs. Il existe différents éléments à adapter afin de rendre son application accessible pour chacun de ces handicaps.

 

Accessibilité et projet de développement

Il est conseillé de prendre en compte l’accessibilité dès le début du projet, car elle joue un rôle structurant dans la conception. Que ce soit pour le design UX/UI ou pour le code.

Si l'accessibilité est mise en place a posteriori, sur un projet déjà existant, elle mettra plus de temps à être mise en place.

 

Jouer sur les contrastes

En matière de design, il est nécessaire de s’assurer que le contraste soit suffisant entre les différents éléments (textes, images…) et leur arrière-plan. Il faut aussi soigner l’User eXperience (UX) et l’User Interface (UI) afin d’avoir une application claire et structurée, avec peu d’éléments par écran et des boutons aux actions évidentes. Ces actions permettent non seulement de pallier certains handicaps visuels et cognitifs mais elles rendent aussi l’application plus agréable pour les personnes valides.

 

Adapter le code de l’application

Lors du développement, il faut s’assurer que l’application réagisse correctement aux divers services d’accessibilité proposés par les systèmes d’exploitation.

Cela inclut :

  • Les lecteurs d’écrans ;
  • les dispositifs de navigation au focus ;
  • les agrandisseurs de textes ou d’affichage général ;
  • les correcteurs de couleurs.

 

Chaque icône doit avoir un texte alternatif, qui est le nom qui lui est donné. Cela permettra au lecteur d’écran de communiquer verbalement à l’utilisateur à quoi elle correspond. Il faut alors mettre des textes alternatifs pour les icônes et d’autres éléments visuels qui apportent une information.

Il faut aussi gérer correctement le focus et s’assurer que les éléments ne soient pas tronqués lorsqu'ils sont agrandis.

Il est indispensable d’ajouter des sous-titres et de l’audio-description pour les éléments sonores et les vidéos. 

Il faut aussi permettre à l'utilisateur de zoomer sur les différents éléments de l’application mobile afin de faciliter la lecture de tous. Permettre de gérer la taille des caractères utilisés dans votre App depuis les paramètres est indispensable.

 


Si vous souhaitez rendre votre application accessible, Kreactive est là pour vous accompagner de la conception au développement. Nous vous invitons à nous communiquer votre besoin ici ou à nous appeler au 04 26 70 03 51.

 

Nouveau call-to-action

 

Topics: App