Application Mobile Native : avantages et inconvénients

Posté par Pierre Harington le 24 mars 2020

Application Mobile Native : avantages et inconvénients

 

Suivre un programme sportif, faire un régime, se déplacer, prendre des photos, regarder une série, vérifier les piles de sa télécommande ou même prendre des mesures ; le smartphone est devenu un élément indispensable. Les utilisateurs ne peuvent plus s’en séparer au quotidien.

De 2011 à 2018, la part des Français qui possèdent un smartphone est passée de 17 à 75 %. De nombreuses applications s’ajoutent, chaque jour, aux millions déjà disponibles sur le Play Store et l’App Store pour exploiter les ressources de cet appareil pas comme les autres. 

Au moment de se lancer dans le développement de l’une de ces applis, une question existentielle taraude l’esprit des éditeurs d’applications mobiles. Il ne s’agit pas de l’éternel paradoxe de l’œuf et de la poule, mais du choix du type d’application à créer : application hybride, Web App ou application native. Nous allons, dans cet article, nous pencher sur un seul cas, celui des applications natives. 

 

Application native, les codes à connaître

Une application native c’est quoi ?

Une application native est une application créée individuellement pour un système d’exploitation mobile spécifique. En d’autres termes, il s’agit d’une application mobile qui ne fonctionne que sur Android, Windows phone ou encore iOS par exemple. Il y a quelques années, la majorité des applications mobiles étaient natives.

 

Pour le natif, quel langage choisir ?

Le choix du langage pour un projet de développement d’application n’est pas la chose la plus aisée en soi. Le système d’application pour lequel l’application va être éditée peut toutefois aiguillonner le développeur ou l’équipe de développement. Les éditeurs d’applications iOS utilisent Swift et Objective C tandis que Kotlin et Java sont plutôt les langages sollicités pour le développement d’applications natives sur Android. Les SDK, les outils de développement, ainsi que des éléments d’interface sont mis au service des éditeurs par Apple, pour iOS, et par Google pour Android, pour la création de ces apps. L’approche de développement d’application mobile native a de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

 

Estimation pour créer une application mobile

 

Les avantages d’une application native

Le natif pour une expérience utilisateur optimale

Cela tombe bien, selon une étude d’Oracle, 55 % des utilisateurs laisseraient à l’abandon, une application mobile dont l’expérience de navigation serait médiocre. 

Les applications natives sont créées pour une plateforme précise. Elles sont donc optimisées pour cette dernière. Il en ressort donc un niveau de performance bien accru. La compilation des applis mobiles natives se faisant avec des API et un langage de programmation de base de l’OS spécifique, elles sont plus réactives et surtout plus rapides. Les plateformes que sont Android et iOS mettent par ailleurs davantage l’accent, sur la User Experience (UX) et la User Interface (UI), pour un environnement graphique riche. 

Les applications mobiles natives exploitent enfin, l’identité du système d’exploitation auquel elles sont destinées, pour garantir une expérience utilisateur optimale. Elles suivent des directives qui enlèvent d’ailleurs la courbe d’apprentissage de l’utilisateur. Un possesseur d’iPhone qui télécharge une application iOS ne souhaite pas se familiariser avec des gestes d’un autre OS comme Android par exemple.

 

Le natif, pour un accès aux fonctionnalités natives du téléphone

Pendant le développement d’une application native, les éditeurs ont directement accès aux fonctionnalités natives du téléphone telles que la caméra, l’accéléromètre, le GPS, le statut de la batterie, la géolocalisation et bien d’autres. Ils peuvent ainsi donner vie à des fonctionnalités avancées, dans leurs apps. Les ressources de l’application peuvent par ailleurs être stockées dans le téléphone quand il s’agit du natif. L’appli peut donc fonctionner aisément même sans accès permanent à internet.

 

Le natif, pour moins de bugs pendant le développement et plus de sécurité 

Les applications mobiles natives intègrent la gestion numérique des droits (GND). Cela s’avère être une nécessité pour le stockage en toute sécurité des données sur le téléphone, l’affichage de notifications push hors application ou encore l’accès à plusieurs services multimédias.

Contrairement aux WebApps, qui reposent par exemple sur des technologies comme le CSS, le HTML ou JavaScript, les applis natives garantissent une meilleure fiabilité de la protection des données. 

Ses outils de développements n’étant pas multiplateformes, il y a par ailleurs moins de dépendances, donc moins de bugs, qu’avec les apps hybrides. La sortie de nouvelles versions des systèmes d’exploitation mobiles donne lieu généralement à la publication de nouveaux kits de développement. Ces derniers permettent aux éditeurs d’applications mobiles natives d’implémenter les nouvelles fonctionnalités dans leurs créations dans un délai bien plus réduit. 

 

Les inconvénients du natif

Le natif ne rime pas forcément avec « coût » bas

Le développement d’applications natives requiert des ressources, qu’elles soient financières ou humaines. Contrairement aux solutions hybrides ou aux web apps qui nécessitent en majorité des développeurs ayant des aptitudes dans des langages connus comme le HTML, le CSS ou encore JavaScript, le natif, lui, requiert plus d’expertise. Il faut en effet une équipe de développeurs spécialisés en développement iOS et une autre en Android lorsque vous voulez une application déployable sur les deux OS. Il en est de même pour sa maintenance. 

 

Application native et « coût du Store »

L’un des inconvénients des applications mobiles natives est la compatibilité qu’elles doivent avoir avec les différents stores. Une application téléchargée sur l’App Store ou la Play Store doit en effet être respectivement compatible avec un téléphone iOS ou Android. Elle doit donc respecter les règles d’approbation des mises à jour ou de diffusion sur ces stores respectifs. Il faut enfin intégrer dans les frais de développement de son application, les coûts d’abonnement sur la plateforme de publication spécifique. 

 

En définitive, choisir de développer son application mobile en natif est un choix déterminant qui dépend de plusieurs facteurs. Nous conseillons de demander l'avis d'un expert avant de prendre cette décision.

Vous pouvez contacter un expert Kreactive en cliquant sur ce lien ou en appelant directement au 04 26 70 03 51 (appel gratuit)

 

Estimation pour créer une application mobile

 

Topics: Techno