Comment résoudre la dette technique ?

Posté par Camille Ramirez le 13 déc. 2019

Comment résoudre la dette technique sur application mobile

Nouveau call-to-action

Dans un projet de développement web ou mobile, le terme de “dette technique” résonne dans nos oreilles et ceux des développeurs en charge du projet. Bien qu’elle soit inévitable, il est possible de la comprendre afin de mieux la maîtriser. Maintenant que nous vous avons expliqué ce qu’elle représente et ce qui la provoque, nous allons vous accompagner dans la résolution de celle-ci. Vous souhaitez résoudre la dette technique de votre projet ? Cet article est fait pour vous.

Anticiper la dette technique

La dette technique ne peut pas être évitée. A contrario, elle augmente avec le temps et le nombre de fonctionnalités ajoutées dans un projet d’application mobile. C’est pourquoi il est important pour vous de bien choisir votre équipe de développement et prévoir un temps dédié à la résolution de cette dette technique. Tous les développeurs ne développent pas de la même manière leur produit. La logique n’est pas la même. Alors, prenez le temps de bien choisir votre équipe de développement, car le code pourrait être difficile à reprendre si vous faites appel à plusieurs équipes de développement différentes durant la vie du projet.

Chez Kreactive, lorsqu’on code, on met en place des process. Cette phase est très importante, car elle va permettre aux équipes de développeurs de prendre conscience d’une éventuelle présence non désirée de dette technique dans le projet. La règle est la suivante : ne pas dépasser un certain seuil de points de complexité fixé en amont. Les fonctions simples sont essentielles et ne doivent engendrer qu’une action voire deux maximum. Il est crucial de privilégier les petites fonctions plutôt qu’une grande fonction qui entraînera inévitablement plus de dette technique. 

Le travail d’équipe est aussi au centre de n’importe quel projet de développement web ou mobile. C’est pourquoi le code est sans cesse optimisé grâce à l’intervention de plusieurs développeurs sur un même projet. L’union fait la force !

Selon Robert Martin — aka Uncle Bob — , ingénieur et co-auteur du manifeste Agile, il est crucial d’avoir une rigueur incontestable dans sa façon de travailler de manière à ce que le code soit compréhensible par tout le monde. Ce pionnier de l’informatique prône une certaine hiérarchisation, tel un architecte, dans la manière de générer du code informatique. 
Enfin, dans cette phase d’anticipation, nous vous conseillons de tester votre code de manière très régulière. Lorsqu’une fonctionnalité est ajoutée, il est essentiel repasser sur votre code dans le but de vérifier qu’aucune dette technique ne s’est ajoutée.

Corriger régulièrement la dette technique

Dans un premier temps, il est important de se rappeler que la dette technique n’est pas grave si elle est bien traitée. On peut accepter d’avoir de la dette technique lorsqu’on souhaite améliorer ou ajouter une nouvelle fonctionnalité. De même, on peut également dire qu’elle peut être ignorée, mais seulement sur un court/moyen terme. Avancer sans s’occuper de la dette technique peut provoquer ce que nous appelons “Quick & Dirty”, travailler rapidement sans prêter attention à la dette technique installée. C’est justement lorsque nos équipes de développeurs développent une nouvelle fonctionnalité qu’elles vont prendre note — créer un ticket — pour penser à corriger cette dette technique plus tard. 
On s’aperçoit de la dette technique lorsqu’on doit apporter quelconque modification. Cela explique notamment le fait qu’il est difficile d’apporter des modifications, car le code ne réagit pas comme on le souhaite.

Il existe deux types de dettes techniques :

  • La dette technique logique qui peut être traitée moins régulièrement et ne qui posera pas de problème majeur dans le développement d’une application mobile. Elle est logique, car elle apparaît naturellement dans le processus de développement ;
  • La dette technique problématique. Celle-ci est à corriger très régulièrement voire de manière systématique puisqu’elle peut empêcher l’arrivée de nouvelles fonctionnalités. 

Quelque soit le type de dette technique à laquelle vous avez affaire, celle-ci doit être gérée de manière régulière. L’amélioration ou la création de nouvelles fonctionnalités dans votre application mobile entraîne de la dette technique. C’est pourquoi prendre le temps de développer pour délivrer une application mobile stable est essentiel. 
De même, séparer la fonction principale en petites fonctions fait que la dette technique sera plus simple à trouver dans le code s’il y a des choses à réparer.

Le développement d’applications mobiles est en constante évolution, il ne stagne jamais ! C’est pourquoi la dette technique n’est pas un danger absolu pour votre projet. Les conseils que nous pouvons vous donner sont les suivants : anticipez la dette technique dès les premières lignes de code et prenez le temps de la traiter régulièrement afin qu’elle ne devienne pas un problème trop persistant. Si votre projet détient de la dette technique et que vous ne savez pas comment la résoudre, notre équipe de développement est en mesure de l’analyser et de la traiter afin d’assurer la stabilité de votre application mobile sur le long terme.

 

Informations développement mobile 04 26 70 03 51 

Topics: Techno