Exemple de cahier des charges pour application mobile [+PDF]

Posté par Pierre Harington le 2 juin 2020

Bandeau-44-exemple-CDC-app

Fini les “je pensais que nous nous étions mis d’accord sur ce point-là”. Le cahier des charges met tout le monde en phase et permet d’éviter les ambiguïtés.

Si vous êtes sur le point de développer une application mobile, passez le temps nécessaire à la rédaction de votre cahier des charges afin qu’il soit le plus clair et précis possible pour l’ensemble des parties prenantes. Cela vous aidera également à formaliser vos besoins.

Vous trouverez dans cet article tous les conseils dont vous avez besoin pour rédiger un cahier des charges de qualité.

 

Modèle de cahier des charges-2

 

Pourquoi rédiger un cahier des charges ?

Le cahier des charges est un document clair et détaillé qui permet de comprendre les objectifs de votre projet et de définir sa portée. Il est la première étape de tout projet de développement mobile : celle qui vous permettra de lancer un appel d’offres ou d’organiser la gestion des ressources dont vous disposez en interne.

 

C’est un document conséquent, généralement de 10 à 100 pages, qui contient entre autres :

 

- Une description du projet et de l’entreprise

- Les designs et l’identité visuelle

- Les fonctionnalités à développer et les spécificités techniques

- Le calendrier du projet et les responsabilités de chaque partie prenante

 

Plus votre cahier des charges est détaillé, plus il est probable que l’ensemble des prestataires aient bien compris vos objectifs. Résultats : les devis que vous recevrez seront plus précis et, de ce fait, le budget et les délais alloués auront plus de chance d’être respectés.

À noter qu’un autre avantage majeur de recevoir des devis plus précis est que vous pourrez plus facilement les comparer les uns aux autres. Vous serez donc plus à même de mieux choisir vos partenaires.

Rédiger un cahier des charges complet, comme nous allons vous l’indiquer ci-dessous, peut vous permettre d’éviter les malentendus et vous aidera à mettre tout le monde au clair sur la vision du projet et sur la façon dont il sera géré.

 

Comment rédiger son cahier des charges ?

Avant de s’attarder sur le détail de chaque section du cahier des charges, il est important de garder en tête les conseils suivants :

 

Divisez votre projet en plusieurs étapes

Tout projet est amené à évoluer dans le temps. C'est encore plus le cas dans le développement mobile où le produit final est généralement bien différent du prototype initial. En effet, il n'est pas toujours évident d'être sûrs des premiers choix fait par les clients avant qu'ils aient pu utiliser l'application.

Si votre projet est conséquent, divisez-le en plusieurs étapes et concentrez-vous uniquement sur la première version de votre application mobile pour l’instant. Cela vous permettra de rester plus agile et de réduire le temps nécessaire à la rédaction du cahier des charges.

Simplement, n'oubliez pas de mentionner brièvement la portée complète du projet en introduction de votre cahier des charges afin de vous assurer que les choix techniques de cette première étape soient cohérents avec la vision à long terme du projet.

 

Impliquez toutes les parties prenantes

Le cahier des charges englobe tous les aspects du projet : de la stratégie au développement informatique, en passant par le design graphique et l’UX. De ce fait, il n’est pas toujours très clair de savoir qui doit participer à la rédaction du document.

Notre recommandation est d’impliquer un maximum de parties prenantes, pendant et après la rédaction. Afin que chaque section du cahier des charges soit cohérente avec l’objectif final, demandez à tous les principaux collaborateurs du projet qu’ils relisent le cahier des charges et apportent des suggestions aux sections qui les concernent.

 

S’y prendre à temps

Même après avoir divisé votre projet en plusieurs sections, ne sous-estimez pas le temps nécessaire pour la rédaction de la première version. En fonction de la portée et de la complexité de votre application mobile, la rédaction du cahier des charges vous prendra plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

En plus de la durée de rédaction, il faudra aussi prendre en compte le temps nécessaire pour avoir un retour des différentes parties prenantes et leur laisser le temps de compléter leurs parties respectives.

 

Ajoutez des éléments visuels à votre cahier des charges

On dit qu’une image vaut mille mots. Dans le cas du cahier des charges, les aspects visuels apportent une clarté qu'il est difficile d'obtenir avec des mots. Images, schémas explicatifs, maquettes et autre sources d'inspiration visuelle rendront le cahier des charges plus vivant et facile à comprendre par l'ensemble des acteurs de votre projet.

Si vous avez besoin d’aide pour la réalisation de ces éléments visuels, chez Kreactive nous avons une vaste expérience dans le domaine.

 

Attardez-vous sur la description des fonctionnalités

La section technique est généralement la partie du cahier des charges où apparaissent le plus grand nombre de confusions. Pour éviter cela, il faudra porter une attention très particulière à la description des fonctionnalités.

Afin d’être le plus précis possible, vous pouvez rédiger les fonctionnalités de votre application mobile sous forme de récit utilisateur ou User Story en anglais. La structure est simple, écrivez chaque fonctionnalité en complétant cette phrase :

 

“En tant que [rôle] je souhaite [action] afin de [résultat].”

 

Par exemple : “En tant que client, je souhaite ajouter un produit à mon panier virtuel afin de pouvoir continuer mes achats et de payer l'ensemble de ma commande en fin de session.”

Évidemment, écrire les fonctionnalités de votre application mobile sous forme de récits utilisateur vous prendra plus de temps que d’ajouter simplement “panier virtuel” à la liste des fonctionnalités. Cependant, ce temps que vous investissez en amont vous permettra de vous assurer que l’équipe technique soit en phase avec les objectifs du projet et de faciliter le déroulement de celui-ci.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les User Stories, vous trouverez davantage d’informations dans cet article.

 

Soyez clair et précis

Maintenant que vous savez comment rédiger une fonctionnalité de manière précise, l’idéal serait de garder le même niveau de clarté sur l’ensemble du document. Gardez à l’esprit que les éléments que vous oubliez de mentionner ne seront évidemment pas pris en compte par votre prestataire.

Faites-vous relire et posez des questions à vos relecteurs pour vous assurer que tout est clair de leur côté. Dans l’idéal, une personne non experte devrait être en mesure de comprendre chaque partie de votre cahier des charges sans aucun problème.

 

Modèle de cahier des charges-2

 

Que faut-il inclure dans le cahier des charges ?

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des questions essentielles qui vous permettront de rédiger votre cahier des charges.

Ces questions sont répertoriées dans quatre sections : une présentation du projet pour bien comprendre les objectifs de votre application mobile, un design brief, une liste des fonctionnalités (et des choix techniques) et des informations concernant la gestion du projet.

 

Présentation du projet

Présentation de l’entreprise

- Décrivez votre entreprise en quelques phrases.

 

Objectifs de l’application

- Pourquoi allez-vous lancer ce projet ?

- Quelles applications vous inspirent? Pourquoi ?

- S’agit-il d’une refonte ou d’une nouvelle application ?

- De quoi s’agit-il exactement ?

 

Les cibles

- Qui seront les utilisateurs de votre application ?

 

Conseil : il est possible que vous ayez plusieurs types d’utilisateurs. Décrivez-les avec précision et n’oubliez pas de segmenter votre cible en fonction du rôle et des attentes de vos utilisateurs. Si besoin, vous pouvez utiliser le modèle des buyers persona de Hubspot.

 

Perspectives de développement

- Comment sera mesuré le succès de l’application mobile ?

- Combien d’utilisateurs actifs visez-vous ?

- Au-delà de la portée du cahier des charges, quelles sont les prochaines étapes du projet ?

 

Conseil : définissez les indicateurs clés de performance, ou KPI, de votre application mobile afin de mettre l’accent sur les priorités du projet. Avoir une idée des performances attendues permet aussi d’assurer la scalabilité de votre application mobile. En effet, vos KPI serviront de guide à vos prestataires lorsqu’ils devront faire des choix techniques.

 

Design Brief

Valeurs et sources d’inspiration

- Quelles sont les valeurs que vous souhaitez mettre en avant dans votre application ?

- Listez les sources d’inspiration sur lesquelles les designers pourront s’appuyer.

 

Charte graphique

- Quels sont les codes couleurs, les polices d’écriture, le style général de l'application et les déclinaisons du logo qui seront utilisés ?

 

Parcours utilisateur

Le parcours utilisateur est l’ensemble des étapes par lesquelles passe l’utilisateur de votre application mobile. Ajouter une représentation visuelle du parcours type de vos utilisateurs apportera de la clarté à votre projet.

Vous trouverez plus d’informations sur les parcours utilisateurs dans cet article et si vous avez besoin d’aide sur cette partie, n’hésitez pas à nous contacter.

Conseil : la partie graphique du cahier des charges est très importante pour la compréhension globale du projet. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour rédiger un bon design brief dans notre article “Comment rédiger un brief créatif si vous n’êtes pas designer ?”.

 

Estimation pour créer une application mobile

 

Choix techniques et fonctionnalités

Choix techniques

- Comment s’articule la structure générale de l’application ? Vous en avez a priori déjà mentionné une partie dans la prestation du projet et dans la section design. C’est le moment d’entrer dans le vif du sujet et de vous assurer de n’oublier aucun détail.

 

- Quelle sera l'architecture technique de l'application ? Où seront hébergées les données de l’application ? Est-ce que je souhaite que les applications soient développées suivant la clean architecture ? Est-ce que je souhaite implémenter le CI/CD dans mon application ?

 

- Quelles sont les spécificités techniques du projet ? Choix des technologies, compatibilités (choix des OS, des navigateurs et des dispositifs), contraintes techniques, maintenance, sécurité, traitement des données, etc.

 

- Quelles sont les ressources, humaines ou non, dont vous disposez pour ce projet ? Quels sont leurs rôles et leurs disponibilités ?

 

Fonctionnalités

- Quelles sont les fonctionnalités attendues ? Liste exhaustive à hiérarchiser par ordre d’importance et d’urgence. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser la méthode MoSCoW (Must, Should, Could, Won’t) :

- Must: fonctionnalités essentielles et non négociable.

- Should : fonctionnalités à implémenter dans la mesure du possible.

- Could : fonctionnalités qui contribuent à la satisfaction client mais qui ne sont pas essentielles.

- Won’t : fonctionnalités hors de la portée du projet mais qui pourraient être intégrées plus tard.

 

Vous souhaitez savoir quelle est la durée requise pour le développement de chaque fonctionnalité ? Obtenir une estimation personnalisée.

 

Gestion du projet

Prestations attendues

- Quelles sont les prestations attendues ?

- Quel niveau d'expérience et quelles compétences attendez-vous pour chaque ressource ?

- Le design sera-t-il conçu à partir de zéro ou en utilisant un modèle ?

- L’équipe travaillera-t-elle à distance ou sur place ?

- Comment sera réparti le travail et qui sera responsable de chaque sous-partie du projet ?

 

Conseil : ne négligez pas cette partie. Soyez précis sur chaque détail des prestations attendues et définissez avec précision les responsabilités de chacun. Nous avons laissé un espace libre dans le modèle de cahier des charges afin que vous puissiez ajouter toute autre question qui vous semblerait pertinente.

 

Calendrier du projet

- Quelles sont les étapes clés du projet ?

- Quand auront-elles lieu ?

- Comment s’organisera le suivi des avancées ?

- Quelles seront les procédures à suivre en cas de retard ?

- Sous quels délais promettez-vous de valider les nouvelles fonctionnalités ?

 

Conseil : le cahier des charges indique les responsabilités de chaque partie prenante. Il est donc important que vous indiquiez vos responsabilités à vos futurs prestataires tout au long du cahier des charges.

 

Choix des prestataires

- Quels sont les critères qui vous aideront à définir le choix de vos prestataires ?

- Quel est le niveau d’importance de chacun de ces critères ?

 

Budget disponible et condition de paiement (optionnel)

Si vous êtes à la recherche d’un prestataire et que vous n’avez pas une idée claire du budget à prévoir, vous pouvez laisser chaque prestataire remplir cette section et ainsi avoir une meilleure idée du budget nécessaire pour le développement de votre application mobile.

Si au contraire vous avez déjà alloué un budget au projet, il peut être intéressant de le mentionner ici, dans le but de recevoir des propositions qui soient plus cohérentes avec vos attentes.

Afin de vous faciliter la tâche dans la rédaction de votre cahier des charges, nous avons préparé un modèle qui vous permettra d'être sûrs de ne rien oublier.

 

Télécharger le modèle de cahier des charges

 

Des questions émergeront inéluctablement durant le développement de votre application mobile. Si vous suivez les conseils de cet article, vous aurez un document détaillé qui vous aidera à y voir plus clair, à prendre les bonnes décisions et à faciliter les communications avec vos prestataires.

Assurez-vous de vous donner le temps nécessaire à la rédaction de ce document et d’impliquer au maximum l’ensemble des parties prenantes.

 

Vous avez besoin d'aide dans la rédaction de votre cahier des charges ? Kreactive peut vous aider en mobilisant ses experts à votre service. Vous pouvez nous contacter ici ou directement nous appeler au 04 26 70 03 51.

 

 

 

Estimation pour créer une application mobile

Topics: App